Comment on Le livre by Stéphanie.

Bonjour,

Ce questionnaire m'a beaucoup fait réagir. J'ai 22 ans et je doute depuis 1 ans que j'ai cette particularité. Un ami étant TDAH m'a un jour questionné à ce propos. Il me dit '' mais toi ça fait longtemps que t'ai TDAH''?" Et pourtant je ne lui en avant jamais parlé...
Ceci a un peu confirmé ce qui me trottait dans la tête depuis un certain temps.
Le questionnaire est géniale, car on s'attarde à des gestes ou pensées détaillées qui visiblement pourraient paraître banales pour certains. Les fameuses miettes de pains dans le lit, ou bien les objets oubliées que tu allais chercher dans la pièce d'à côté. Beaucoup de détails comme ceux-ci on fait une énorme couche de malaises qui me suivent depuis mon adolescence. Depuis que je comprend que mon cerveaux fonctionne autrement, j'accepte qu'il peut me conduire vers des voix plus authentique, mais parfois parsemées d'embûches. Par exemple, dans mon cercle sociale, disons, que c'est pas toujours joyeux. Je suis capable d'aller vers les gens assez facilement et de participer à une conversation, là n'est pas le problème, c'est maintenir une conversation . Car, rester attentive c'est la chose la plus difficile pour moi. C'est un peu comme un effet domino. Lorsque l'on perçoit d'une manière plus ou moins clair un information, on finit peu de temps après, à l'effacer de sa mémoire. Par exemple, me rappeler assez clairement, après 3 semaines, d'un livre que j'ai lu ou d'un film qu'ai visionné, est presque impossible. Je me rappelle toujours d'une manière GÉNÉRALE. Il est difficile de résumé ou de parler avec des détailles. L'atmosphère, les thèmes, l'ambiance est plus facile à me rappeler, que par exemple des actions, des noms des personnages, ou du récit.
Je commence tranquillement à étudier par moi-même mon cas, mais disons que c'est pas évident. Je suis sur une liste d'attente depuis 4 mois pour voir un psychiatre, chose qui n'est pas facile ou j'habite.
Il faut continuer à s'écrire et à lutter ( avec persévérance et fierté ) Je pense que le partage d'expériences est un très bon moyen pour avancer.
On lâche pas!