Comment on Le livre by Dominique Dupagne.

Bonjour
La tyrosine n'a rien à voir avec la Ritaline. Il faut arriver à avoir un rendez-vous plus rapide avec un pedopsychiatre pour tester la Ritaline, même s'il faut aller loin. Quelques adresses ici http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=182270

PS : je vais modifier vos noms et prénoms pour des raisons de confidentialité.

Dominique Dupagne Also Commented

Le livre
J'ai essayé de m'inscrire sans succès. C'est payant ???


Le livre
Bonjour
Je ne peux donner d'avis personnalisé sur un forum. Mais il est clair que l'équilibrage du traitement nécessite parfois des tâtonnements et le mélange de formes retard et d'action rapide. C'est en effet à discuter avec votre psychiatre.


Le livre
Bonjour Jean-Michel

Vous écrivez "Par exemple, lorsque j'ai un problème à multiples entrées, j'ai tendance à "lancer" mon TDA pour un traitement, je dirais, massivement parallèle des informations. Cette attitude, parfois, donne des résultats extrêmement rapides et efficaces."

C'est une merveilleuse description des aptitudes des TDA/zappeurs. En effet, le TDA n'est pas un malade, mais le porteur d'une façon de penser et d'agir différente. J'ai passé ma journée de dimanche avec un peintre qui a fait des études de dessinateur industriel avant de se lancer dans l'art à 23 ans et d'y faire une très belle carrière, grâce à son TDA ! D'autres seront des avocats ou des débatteurs à l'esprit d'à-propos aiguisé.

Personnellement, je suis très heureux de mon TDA qui me permet de penser vite et "en dehors de la boîte".
Lorsque le TDA trouve un milieu et une fonction qui lui permet de s'épanouir, il est capable du meilleur. Malheureusement, dans la majorité des cas, les brimades scolaires et la mise en échec le (ou la) cassent prématurément. Accessoirement, le TDA n'est pas synonyme d'intelligence. On peut être vif et intuitif, et être un parfait crétin, et donc illustrer cette phrase d'Audiard "Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait".

En pratique, les TDA/H rencontrent souvent l'échec social dans nos cultures policées, mais lorsqu'ils sont intelligents et qu'ils franchissent les difficultés initiales, ils peuvent atteindre des sommets, comme Steve Jobs qui en est l'exemple le plus démonstratif.


Recent Comments by Dominique Dupagne

Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour,
Donner de la Ritaline a un enfant maigre est bien sûr ennuyeux, mais tout dépend de l'importance du produit pour lui. La perte de poids, fréquente, n'est jamais définitive et se corrige à l'arrêt du produit.


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour
Voici une réponse impulsive typique d'une TDAH 😉

Sachez que personne actuellement ne considère le TDAH comme une maladie. Le débat réside sur la qualification de "trouble" (le consensus actuel), ou de simple variante de la normale (comme un gaucher par rapport à un droitier). Le fait que le handicap ne se manifeste que dans les milieux "policés" à savoir la famille moderne et l'école plaide à mon sens pour un profil de caractère particulier, mais j'accepte le débat.

Il est quand même frappant de voir qu'un TDAH vivant dans un environnement "sur mesure" se porte très bien et ne pose pas de problème de comportement.


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Non, la Ritaline ne favorise pas la maladie de Parkinson. En revanche, l'échec scolaire peut laisser des séquelles toute une vie.


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour, désolé pour cette réponse tardive. Les approches comportementales donnent des résultats variables chez l'enfant TDAH, souvent peu durables. Elles peuvent être essayées si elle ne grève pas trop votre budget.

Chez le "vieil adolescent" étudiant, le choix d'un mode de vie adapté à son caractère et plus tard d'un métier sans hiérarchie et sans routine et la meilleure approche comportementale pour vivre heureux. C'est le cas de nombreux artistes TDAH, d'avocats, mais aussi de voituriers, d'artisans, de taxis, de coiffeurs...


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour,
Le problème de l'alimentation moderne n'a pas été évoqué car il est inexistant. Le TDAH existait avant l'alimentation moderne. Les "peptides opioïdes" issus du gluten et de la caséine sont apaisants et ne peuvent expliquer le TDAH. Pour ceux issus de la caséine du lait, ils sont aussi vieux que l'humanité et sont sans doute destiné à apaiser le nourrisson.

Le lien entre ces produits et les troubles psychiques que vous décrivez est issus d'hypothèses sans fondement.

Pour ce qui est des "scientifiques" qui appuieraient ces théories, Seignalet et mort depuis longtemps et ne co et Joyeux est un guignol reconnu comme tel par tous les médecins sérieux, y compris par ceux qui ne sont pas à la solde des laboratoires.

Il existe en revanche des produits naturels qui ont un effet plus ou moins net sur le TDAH en tant qu'excitant naturel, comme le café ou l'alcool. Personnellement, je me "soignais" en fumant deux paquets de cigarettes par jour. Quand j'ai arrêté, j'ai décompensé mon TDAH (que j'ignorais) et j'ai été très heureux de pouvoir prendre de la Ritaline pour continuer à vivre normalement sans absorber de produits "naturels" mais beaucoup plus toxiques.