Comment on Le livre by Pascale Kral.

Merci Nalise,
C'est exactement la réponse que j'espérais pour me porter à présenter ce projet au père d'Antoine.
Je crois aussi qu'ils sont merveilleusement différents et que nous n'avons pas le droit de les laisser s'éteindre dans une école où ils se sentent oppressés, c'est le cas de mon fils, qui vient, de plus, d'être victime de moqueries sournoises (réprimandées sévèrement par l'école) parce qu'il était justement "différent".
Tout me semble si simple quand il est à la maison.
Comment votre fille apprend-elle ? Avez-vous vu la Khan Academy ?
Je n'aime pas les cours qui répliquent trop l'école....
Si vous avez l'un ou l'autre conseil qui vous semble majeur encore, je suis preneuse à 100% car nos enfants doivent être un peu similaires.
Merci beaucoup.... Pascale

Pascale Kral Also Commented

Le livre
Bonjour à tous et à toutes et au Docteur Dupagne,
Je reviens sur ce forum après deux ans d'absence et un sacré parcours.
En Mars 2014, j'ai déscolarisé mon fils de 12 ans avec beaucoup de conviction et d'idéal, pensant recréer à la maison un petit système scolaire basé sur l'usage de la KHAN ACADEMY, de quelques cours particuliers et du picorage naturel de mon enfant avide de connaître.
A l'époque, j'avais un ami qui m'a mis beaucoup de pression en me disant qu'il ne fallait surtout pas que mon enfant décroche du programme et être très rigoureux avec lui. C'était opposé à ma vision mais j'ai été influencée par son attitude et mis un peu trop de pression sur mon fils pour qu'il travaille DIRECTEMENT APRES l'avoir retiré du collège. Or, il était très révolté sur le système scolaire et nous nous sommes souvent opposés l'un à l'autre. Comme je sentais bien qu'il fallait qu'il évacue son dégoût de l'école, j'ai décidé de le laisser faire ce qu'il voulait pendant environ 2 mois. Il s'est mis à faire des créations absolument géniales en Légo (dont un flipper, totalement mécanique, avec des pièces et tout ce qu'il faut). A tel point que les assistantes sociales envoyées par l'Education Nationales furent charmées par son enthousiasme et sa créativité.
Dans le courant de l'été 2015, mon fils a eu la nostalgie de ses copains et, il a décrété "l'école c'est moins pire que toi, maman"..... suite aux altercations qu'avaient engendré mon attitude scrupuleuse du départ. Il a décidé de retourner au collège.
A la rentrée 2015-2016, il était tout feu tout flamme et a vite déchanté. Très compliqué pour lui de s'y retrouver dans le Jungle scolaire. Il a donc recommencé à avoir des "maux de ventre", "migraines" ... et "petites toux" qui pouvaient justifier qu'il reste à la maison..... puis de petits actes de violence ont été à déplorer à son encontre à l'école mais ça passait encore ... Jusqu'au jour où un réseau de harcèlement contre lui a été révélé et des actes de violences de plus en plus forts et dangereux ont été commis.
L'équipe enseignante, son père et moi, sommes actuellement en pleine renégociation du statut d'Antoine au sein de son collège et les protagonistes violents ont été neutralisés.
Néanmoins, quelle déception de voir à quel point le parcours de l'enfant TDAH est semé d'embûches, mal compris PAR MECONNAISSANCE du corps enseignant (ils n'ont aucune notion sur le sujet !) et requiert une énergie phénoménale de la part des parents, avec une usure précoce de l'enthousiasme de l'enfant.
Avec une amie enseignante, nous envisageons la création d'un nouveau "concept" de scolarisation (créer une nième école alternative en France relèverait encore d'un parcours du combattant stérile qui ne m'intéresse pas).... une sorte d'école à la maison plus structurée, basée sur les cours de la KHAN ACADEMY et un encadrement enseignant pour les exercices.... J'espère que mon fils voudra participer à ce projet mais, pour l'heure, il tente de s'intégrer dans la système classique, en étant protégé des violences par l'encadrement, et je dirais qu'il se normalise càd aussi, malheureusement qu'il se résigne, trouve un certain confort dans son opposition et dans le coercition de ce système qui, il faut l'avouer, est loin d'être épanouissant.
Voilà, il faut transformer nos épreuves en opportunités et en "lumière".... Ne pas perdre espoir, avoir des certitudes et les traduire en actes.
Voilà le programme, allez, au boulot !!
Encore merci pour votre livre, vos réponses, ce que vous avez apporté.

PS : a noter aussi, mon fils va beaucoup sur internet et s'y informe de toutes les manières possibles et imaginables. Il s'intéresse maintenant beaucoup à l'électronique, à l'électricité et au travail du bois. Il navigue énormément et a accumulé un volume important et anarchique de connaissances de tous ordres, ce qui correspond à l'analyse que votre livre communique. Merci pour cela car grâce à vous, je fais la paix avec les écrans.


Le livre
Merci pour votre réponse. Je suis convaincue que l'école atteint ses limites avec ces enfants là. Le système scolaire tel qu'il est n'est plus adapté à la société contemporaine, en général.
Vous avez certainement lu ou entendu parlé de Salman KHAN et le KHAN ACADEMY...La classe inversée.... http://www.khan-academy.fr
traduit en français par Bibliothèque sans Frontières...avec des soutiens énormes. C'est un nouveau paradigme possible ou... nécessaire, sinon, dans 10 ans, nos enfants seront tous étiquetés TDAH.
Bonnes fêtes et merci.


Le livre
C'est réussi alors ! Un si grand merci !
Moi aussi, comme Sylvie, je me dis maintenant même que mon fils est un "être supérieur" et pas un individu pathologique qu'il faut soigner.
C'est la société qu'il faudrait soigner !
Selon le test, je suis, moi aussi, TDAH et.. fière de l'être, à peine découverte.
Je vais écrire un article sur votre livre dans le webmagazine des Urbains de Minuit, un collectif d'artistes niçois pamphlétaire et qui essaie de changer la société en reliant les conscience par l'art et la culture, plutôt alternative...Voir www.lesurbainsdeminuit.fr . Je me demande d'ailleurs, si nous ne sommes pas tous un peu TDAH dans ce collectif !!
Je suis actuellement, grâce à vous, en contact avec Nalise, qui a opté pour l'Unschooling (école à la maison) pour sa fille TDAH. C'est ce que j'aimerais faire car mon fils le réclame et devient allergique à l'école. Il s'exprime avec une lucidité étonnante qui remet en question certaines personnes dont le directeur de son école (très très très gentil) et la psy scolaire qui, restent sans voix devant certaines réflexions.
Avez-vous un avis sur la question d'instruire un enfant TDAH à la maison
Merci et de belles fêtes?