Skip to content

Bonjour J’en pense qu’arrêter un traitement prescrit pas un médecin ne …

Comment on Le livre by Dominique Dupagne.

Bonjour
J'en pense qu'arrêter un traitement prescrit pas un médecin ne doit pas se faire suite à une lecture. Il faut en parler avec votre psychiatre. Vous posez la question de l'influence des psychotropes sur la créativité. C'est une question très difficile qui n'a pas de réponse univoque.

Par ailleurs, zapping/TDAH et trouble bipolaire sont souvent associés et pourraient avoir des déterminants génétiques communs.

Enfin, se pose la question effleurée dans le livre des liens entre le zapping et la surdouance. La surdouance pourrait être un mode de zapping associé à une bonne mémoire et à une capacité au travail multitâche. En effet, le zappeur est incapable de faire bien plusieurs choses à la fois, contrairement au surdoué. Cela dit, il me semble que l'aptitude au travail multitâche (simultané) est un caractéristique très féminine.

Dominique Dupagne Also Commented

Le livre
Bonjour,
Pour ce type de dialogue, il serait préférable d'aller sur le forum http://www.atoute.org/n/forum/forumdisplay.php?f=60 cet espace est plutôt destiné à recueillir des commentaires ou des témoignages.


Le livre
J'ai essayé de m'inscrire sans succès. C'est payant ???


Le livre
Bonjour
Je ne peux donner d'avis personnalisé sur un forum. Mais il est clair que l'équilibrage du traitement nécessite parfois des tâtonnements et le mélange de formes retard et d'action rapide. C'est en effet à discuter avec votre psychiatre.


Recent Comments by Dominique Dupagne

Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour Gladis,
Non, ce n'est pas du tout une dose forte (40 mg), plutôt moyenne. Je suis une adolescente à qui son pédopsy spécialisé à prescrit 180 mg par jour et qui va très bien. C'est un cas extrême, mais c'est pour vous donner un exemple.


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour
Nous n'aurons jamais de réponse définitive. Il faudrait des études randomisées sur 20 ans et c'est infaisable. On en reste donc à ce que j'avais écrit en 2013 à partir des données disponibles à l'époque. Ce qui est sûr, c'est que si ce médicament affecte la croissance (pic ou finale) de façon définitive, c'est dans des proportions trop faibles pour être mises en évidence.


Liens
Bonjour
Ce test n'est pas reconnu scientifiquement. Il existe des tests plus reconnus qui peuvent être pratiqués par des psychologues et qui pourront déboucher éventuellement sur une consultations avec un psychiatre dans l'objectif d'envisager un traitement.


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour, c'était le 5:11:2013
La date n'apparaissait pas en début d'article, je l'ai ajoutée, merci pour le signalement.


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour
Toutes les amphétamines et substances apparentées ont un effet coupe-faim, probablement par action directe sur le cerveau.