Pourquoi chez Amazon ?

Amazon est souvent accusé de provoquer la mort des librairies et de ne pas faire de cadeaux à son personnel. Certains s'étonnent du choix de publier mon livre sur Amazon au format propriétaire Kindle.

J'ai pourtant de bons arguments pour avoir fait ce choix.

En tant qu'auteur déjà publié, et ami d'auteurs, j'ai pu constater l'extrême médiocrité de certains éditeurs français, à tout point de vue. C'est une expérience que je ne souhaite pas renouveler, d'autant que la situation paraît continuer à se dégrader. Je parle essentiellement de communication, de respect de l'auteur et d'honnêteté intellectuelle.

Je n'ai jamais pensé faire fortune avec des livres, mais,  je ne vois pas pourquoi un lecteur devrait débourser 10€ pour lire un texte qui sera rémunéré 1€ à son auteur. Je vends mon livre au prix le plus bas autorisé par Amazon : 2,66€, ce qui ne me paraît pas un frein financier significatif. Idem pour la version papier à 7,28€ qui couterait près du double dans un circuit de distribution normal.

Si mon dernier livre (édité chez Michel Lafon) n'avait pas été vendu sur Amazon, les ventes se seraient arrêtées au bout de quelques semaines, du fait de ruptures de stock prolongées chez mon éditeur ayant désorienté les libraires.

L'aide apportée aux auteurs par le programme Kindle Direct Publishing est considérable. Je me sens plus soutenu est conseillé que par un éditeur traditionnel. Amazon donne sa chance à tout le monde et accompagne ses auteurs avec une transparence totale.

L'expérience m'a montré que la promotion apportée par les éditeurs traditionnels est souvent inexistante, et que la majorité des libraires ne mettent en valeur que les bestsellers (réels ou présumés). Je préfère me fier à mon propre réseau. Amazon permet de suggérer des livres aux lecteurs potentiels à partir de leurs choix passés. Cela donne une chance à tous les auteurs : la vitrine d'Amazon fait plusieurs kilomètres de long et ne sert pas les mêmes livres à tout le monde.

L'immense majorité des mes écrits sont en accès libre et gratuit sur le web, souvent sous licence CC. Je revendique de pouvoir commercialiser le 1% qui reste. Certes, le format Kindle est propriétaire et imparfait, mais il peut être lu sur quasiment tous les supports à l'aide d'un programme gratuit fourni par Amazon. Un livre sous Kindle est paradoxalement plus accessible techniquement au plus grand nombre qu'un EPUB.

Amazon ne m'impose quasiment rien : je peux vendre mon livre ailleurs, changer d'éditeur quand bon me semble. Je suis libre, bien plus que dans l'édition traditionnelle.

Enfin, le nombre de titulaires d'un compte Amazon est considérable et  l'achat "en-1-clic" est d'une simplicité désarmante. C'est un partenaire solide et efficace.

Bref, je suis heureux de pouvoir compter sur Amazon pour diffuser mon livre, et je n'ai pas honte de ce partenariat.