Comment on Ritaline : intérêt et risques chez l'enfant by Dominique Dupagne.

La fenfluramine est une amphétamine (médicament Pondéral) et le chef de file de la classe des fenfluramines.

Le dexfenfluramine est une amphétamine (médicament Isoméride) et une fenfluramine

la norfenfluramine libérée par le benfluorex est une amphétamine et une fenfluramine

Le methylphénidate est quasiment une amphétamine et ne fait pas partie de la classe chimique des fenfluramines.

Les fenfluramines sont toxiques pour les valves cardiaques, non pas en tant qu'amphétamine mais en tant que fenfluramines

Le méthylphénidate (Ritaline, Concerta) et d'autres amphétamines qui ne font pas partie de la famille des fenfluramines ne sont pas toxiques pour les valves cardiaques.

C'est tout le drame de l'affaire Isoméride/Mediator : avoir cru lors du retrait de l'Isoméride que le problème venait de la classe des amphétamines, alors que c'étaient les fenfluramines (qu'elles soient ou non amphétaminiques) qui étaient en cause.

Dominique Dupagne Also Commented

Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour,
Donner de la Ritaline a un enfant maigre est bien sûr ennuyeux, mais tout dépend de l'importance du produit pour lui. La perte de poids, fréquente, n'est jamais définitive et se corrige à l'arrêt du produit.


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour
Voici une réponse impulsive typique d'une TDAH 😉

Sachez que personne actuellement ne considère le TDAH comme une maladie. Le débat réside sur la qualification de "trouble" (le consensus actuel), ou de simple variante de la normale (comme un gaucher par rapport à un droitier). Le fait que le handicap ne se manifeste que dans les milieux "policés" à savoir la famille moderne et l'école plaide à mon sens pour un profil de caractère particulier, mais j'accepte le débat.

Il est quand même frappant de voir qu'un TDAH vivant dans un environnement "sur mesure" se porte très bien et ne pose pas de problème de comportement.


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Non, la Ritaline ne favorise pas la maladie de Parkinson. En revanche, l'échec scolaire peut laisser des séquelles toute une vie.


Recent Comments by Dominique Dupagne

Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour,
La Ritaline (méthylphénidate) n'a pas d'effet à long terme sur le cerveau. Contrairement aux neuroleptiques qui peuvent (rarement) avoir des effets indésirables définitifs même après leur arrêt, et notamment des tics de la face !


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Oui


Aspects techniques des tests
Bonjour et merci pour ce commentaire.
Oui, un homme TDA risque d'avoir un score plus important avec le test féminin, justement car les femmes sont plus souvent TDA que TDAH.
Aucun test n'est parfait, mais en effet, ce test est plutôt destiné aux hommes TDAH


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour Diane
Merci pour ce double rappel :
- Les médicaments ne sont pas la panacée, ils peuvent être mal supportés au point d'empêcher leur utilisation, ou être peu efficaces.
- Le neurofeedback est une technique sérieuse, mais en effet, et malheureusement, plutôt coûteuse.


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour
L'excès de pilosité ne fait pas partie des effets indésirables décrits pour le méthylphénidate. Il s'agit très certainement d'une coïncidence.