Skip to content

Bonjour, Vous décrivez le cas d’un enfant est en grande difficulté, …

Comment on Ritaline : intérêt et risques chez l'enfant by Dominique Dupagne.

Bonjour,
Vous décrivez le cas d'un enfant est en grande difficulté, chez qui deux médecins spécialistes ont diagnostiqué un TDAH. Dans la mesure ou l'environnement ne peut être modifié, je conseille dans ces situations de faire confiance aux médecins et d'accepter de tester la Ritaline. Les risques sont très faibles par rapport au bénéfice attendu.

Dominique Dupagne Also Commented

Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour, c'était le 5:11:2013
La date n'apparaissait pas en début d'article, je l'ai ajoutée, merci pour le signalement.


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Bonjour
Le méthylphénidate n'est ni une amphétamine, ni une méthamphétamine, mais un psychostimulant apparenté. Son mécanisme d'action est différent, même si beaucoup d'effets sont communs. http://www.pistes.fr/swaps/48_117.htm


Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
La Ritaline peut aggraver une psychose, mais pas la créer.


Recent Comments by Dominique Dupagne

Liens
Bonjour
Ce test n'est pas reconnu scientifiquement. Il existe des tests plus reconnus qui peuvent être pratiqués par des psychologues et qui pourront déboucher éventuellement sur une consultations avec un psychiatre dans l'objectif d'envisager un traitement.


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour
Toutes les amphétamines et substances apparentées ont un effet coupe-faim, probablement par action directe sur le cerveau.


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Un belle compilation des âneries qui traînent partout à propos de la Ritaline. La toxicomanie à la Ritaline chez l'enfant TDAH est tout simplement inexistante. George, quelle est votre expérience du TDAH ?


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour,
La Ritaline (méthylphénidate) n'a pas d'effet à long terme sur le cerveau. Contrairement aux neuroleptiques qui peuvent (rarement) avoir des effets indésirables définitifs même après leur arrêt, et notamment des tics de la face !


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Oui