Aspects techniques des tests

Cette page apporte des informations sur la façon dont ont été conçus et validés les tests.

Source des questions

Les questions sont issues de la littérature scientifique concernant le TDA/H. Je parle de zappeurs et de zappeuses, car je réfute le terme de "trouble" pour décrire leur caractère, mais la base physiologique est la même.

La classification internationale des maladies mentales retient une vingtaine de symptômes pour caractériser le TDA/H (ADHD ou ADD en anglais).

J'ai étudié des tests variés provenant de différents auteurs, essentiellement anglo-saxons. Par exemple ceux du Dr Amen ou des Dr Nadeau et Quinn.

Je fréquente depuis plusieurs années de nombreux zappeurs et zappeuses au sein d'espaces communautaires, par exemple ici ou . J'en ai dans ma clientèle de médecin (mais je ne les suis pas en tant que tels, n'étant pas spécialiste). Et enfin, je suis moi même un zappeur caractérisé.

Calcul des scores

Chacune des questions comporte soit un réponse graduée sur 4 niveaux, soit une réponse de type oui-non.

Chaque item apporte des points positifs ou négatifs pour alimenter le score. Cette présence de points négatifs est originale et me paraît importante.

Par exemple, les choix possibles à la proposition "Je suis mal à l'aise avec les procédures imposées" sont les suivants, avec les points apportés :

  • Non,  je ne me reconnais pas dans cette description : - 5 points.
  • Oui, parfois  : 0 points.
  • Oui,  souvent : 5 points
  • C'est tout à fait moi 8 points

Comme pour presque toutes les questions, la réponse "Oui, parfois" n'apporte pas de points, ce qui est normal (Avoir parfois des comportements de zappeur ne signifie par que l'on est un zappeur. C'est leur intensité et/ou leur fréquence qui caractérise le zappeur ou la zappeuse).

En revanche, quelqu'un qui ne se reconnaît pas du tout dans cette description, et qui est au contraire très à l'aise avec les voies tracées et les méthodes imposées, a très peu de chances d'être un zappeur. Cette première réponse justifie donc des points négatifs.

Certaines questions présentent un "score inversé", c'est à dire que la réponse "c'est tout à fait moi" apporte des points négatifs et non le maximum de points. C'est par exemple le cas pour la proposition "J’ai du plaisir à ranger mes affaires et à organiser mes tiroirs". Le but est d'éviter que certains sujets cherchent à obtenir un score élevé artificiel en choisissant systématiquement le dernier item proposé.

Pour éviter que le score final soit négatif, les trois premiers choix de la question 12 apportent 445 points, ce qui correspond au maximum possible des points négatifs des autres questions. Ainsi, le score le plus bas théorique est de zéro.

Validation des tests

La validation d'un test est quelque chose de très difficile. Beaucoup de spécialistes considèrent que le score d'un test doit être pris en compte avec d'infinies précautions. C'est aussi mon avis, et c'est pourquoi je vous enjoins de ne prendre aucune décision personnelle au vu de vos résultats, et d'en parler systématiquement avec un professionnel. Il ne s'agit en aucun cas d'un diagnostic médical.

Ces tests ont été soumis à des centaines de sujets, dont certains déjà diagnostiqués TDAH par un psychiatre. Les questions ont été adaptées ou modifiées en fonction de ces retours. Cela m'a d'ailleurs conduit à réaliser des tests séparés pour les hommes et les femmes, car si le caractère possède la même base, ses manifestations sont transformées par les attentes sociales différentes vis-à-vis des deux sexes.

Voici par exemple la répartition des scores chez 300 sujets pour le test initial qui était commun aux deux sexes.

Répartition des scores au Zaptest

 

Ces sujets étaient des utilisateurs du site Twitter (ce qui peut constituer un biais). Comparée à la courbe de référence construite à partir des données, la courbe rouge des scores bruts montre un équilibre satisfaisant autour de la moyenne (les irrégularités sont normales pour un effectif relativement faible). L'évaluation se poursuivra au sein d'autres communautés et les tests seront sans doute modifiés dans les mois qui viennent. Abonnez-vous à la newsletter pour être tenu au courant.






 

3 réflexions au sujet de « Aspects techniques des tests »

  1. Yaum

    Comment votre test différencie le deficit de l'attention et l'hyperactivité?
    Je me retrouve dans la moitié des mots clefs, celle de l'inattention/créativité/addictif, mais pas du tout dans celle d'hyperactivité.

    View Comment
    Répondre
  2. R Nicolas

    J'ai passé les deux tests, celui pour les hommes et celui pour les femmes. Il se trouve que j'ai eu un score plus élevé pour le second, qui déclarait clairement que j'étais visiblement un zappeur (je ne me souviens plus du score exact, je l'ai passé il y a plusieurs semaines, mais c'était aux alentours de 950), alors que pour le premier test, il y avait un écart de plus de cent points et celui-ci disait que je n'en étais pas vraiment un (moins de entre 750 et 800 points si ma mémoire est bonne). Il se trouve que j'ai été diagnostiqué TDA sans H, et ce qui m'a surpris c'est que dans le test pour femmes, un certain nombre d'aspects de ma vie s'y retrouvent, ceux qui justement ne sont pas associés à l'hyperactivité, et qui ne sont pas présents dans le test pour les hommes, et donc j'imagine que la différence très nette de score avec le test pour hommes est due au fait que j'ai eu un nombre important de points négatifs pour toutes les questions concernant l'hyperactivité, non compensés par des questions traitant des traits visiblement plus "féminins" du trouble TDA. Je crois donc que cet aspect constitue un biais dans ce test qui n'est pas très adapté aux hommes TDA sans H.

    View Comment
    Répondre
    1. Dr Dominique Dupagne

      Bonjour et merci pour ce commentaire.
      Oui, un homme TDA risque d'avoir un score plus important avec le test féminin, justement car les femmes sont plus souvent TDA que TDAH.
      Aucun test n'est parfait, mais en effet, ce test est plutôt destiné aux hommes TDAH

      View Comment
      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *