Skip to content

Bonjour, La Ritaline représente t elle un risque de survenue de …

Comment on Ritaline : intérêt et risques chez l'enfant by MEURIN.

Bonjour,
La Ritaline représente t elle un risque de survenue de Maladie de Parkinson?...
Je m'explique:
Notre Fils, TDAH et HPI, âgé de 13 ans a pris du concerta LP 18 mg pendant près de 5 ans - durant lesquels gros troubles du sommeil sous Concerta- puis quelques mois de Quazym 20 mg, pendant lesquels l'endormissement s'est amélioré mais les devoirs à la maison, dégradés. Nous avons entendu dire, hors contexte médical- d'une Psychologue travaillant au sein d'un service de Neuropsychiatrie pour Adolescents que la Ritaline et dérivés engendreraient, selon le Professeur du Service, un risque de déclenchement de Maladie de Parkinson à l'âge adulte... Ce Professeur préconiserait une durée maximale de 2 ans...
Cet élément me paraît plausible, compte tenu de l'implication de la Dopamine dans la MP...
Nous avons donc arrêté la médication et c'est la catastrophe au collège!!
Avez vous des données à ce sujet?...
Merci par avance pour vos retours! Nous sommes désemparés...

MEURIN Also Commented

Ritaline : intérêt et risques chez l’enfant
Merci pour votre réponse dont je ne prends connaissance que maintenant... Je vais chercher chez nos amis canadiens.
Cordialement


Recent Comments by MEURIN

Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
... Je précise que nous avons, de surcroît, plusieurs cas de Maladie de Parkinson dans ma famille...
Merci!


Ritaline/Méthylphénidate : dangers et effets secondaires chez l’enfant
Bonjour,
La Ritaline représente t elle un risque de survenue de Maladie de Parkinson?…
Je m’explique:
Notre Fils, TDAH et HPI, âgé de 13 ans a pris du concerta LP 18 mg pendant près de 5 ans – durant lesquels gros troubles du sommeil sous Concerta- puis quelques mois de Quazym 20 mg, pendant lesquels l’endormissement s’est amélioré mais les devoirs à la maison, dégradés. Nous avons entendu dire, hors contexte médical- d’une Psychologue travaillant au sein d’un service de Neuropsychiatrie pour Adolescents que la Ritaline et dérivés engendreraient, selon le Professeur du Service, un risque de déclenchement de Maladie de Parkinson à l’âge adulte… Ce Professeur préconiserait une durée maximale de 2 ans…
Cet élément me paraît plausible, compte tenu de l’implication de la Dopamine dans la MP…
Nous avons donc arrêté la médication et c’est la catastrophe au collège!!
Avez vous des données à ce sujet?…
Merci par avance pour vos retours! Nous sommes désemparés…